L'ASTRONOME DUR À CUIRE, de Jonathan Ruel

Je tiens à vous parler de ce roman, et ce pour quatre raisons : 1. Jonathan est un ami. C’est aussi l’une des personnes les plus intéressantes qu’il m’ait été donné de rencontrer. Si ce ne fut d’abord qu’un coloc aléatoire à l’époque lointaine où je louais une chambre dans un demi sous-sol de Sainte-Foy, j’ai rapidement découvert en lui un être incroyable, fait de candeur et de curiosité, d’intelligence et de sensibilité, d’humour et d’imagination débridée (toutes qualités que possèdent aussi le héros narrateur de ce premier roman). Je l’ai malheureusement perdu de vue quelques années (le temps qu’il termine un doctorat en physique à Harvard, rien de moins), mais son retour au Québec nous

À la une
Publications récentes
Archives
Catégories
Mots-clés

© 2018 par Gabriel Marcoux-Chabot