28/5/2014

« persister dans l'univers resserré, affamé de lumière »

(p. 83)

22/5/2014

« Ses parents s'étaient aimés au printemps précédent, avec force jeux de jambes délicats et tendres frottements de joues. »

(p. 66)

18/5/2014

« En se libérant des contraintes de l'individualité, les lichens ont formé une union qui leur permet de conquérir le monde. »

(p. 16)

Please reload

À la une

HOMO SAPIENNE, de Niviaq Korneliussen