LA VIE HABITABLE, de Véronique Côté

1/12/2014

« Je dis que nous avons besoin de nous reconnaître les uns les autres.
Je dis que nous avons besoin de partager la beauté des lieux et des objets.
Je dis que nous avons besoin de poésie depuis l'enfance, depuis bien avant les idées, bien avant le langage même, depuis le début de la conscience de l'autre, parce que la poésie est une façon de comprendre l'autre en devenant soi-même, le temps d'une image, celui qui imagine. L'origine.
Poésie: construction de l'imagination parlant à l'imagination d'autrui.
Poésie: surgissement irrépressible de la beauté.
Poésie: réponse sauvage à des questions qui ne se posent pas. Comment faire pour vivre? Comment faire pour vivre ensemble?
Je dis que tout le monde n'a pas besoin des mêmes voyages, mais que tout le monde a besoin de voyager.
Je dis que nous avons besoin de poésie comme nous avons besoin de beauté, de lumière et de nos voisins.
Je dis que tout nous raconte le contraire parce que dans cette idée se cache une forme agissante de subversion: et si nous étions plus libres qu'on veut bien nous le faire croire? En rendant la vie imprévisible, la poésie nous apprend la liberté. »

(p. 14)

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Aimer cette publication
Please reload

À la une

HOMO SAPIENNE, de Niviaq Korneliussen

8/1/2018

1/3
Please reload

Publications récentes