ONON:TA', de Pierre Monette

« La langue française ne parle pour ce pays que depuis quelques siècles. Se restreindre à son usage pour nommer les paysages des Amériques, c’est laisser ce continent enfoui sous des millénaires de silence. » (p. 35)

À la une
Publications récentes
Archives
Catégories
Mots-clés

© 2018 par Gabriel Marcoux-Chabot